ASM Microbe 2018: Nosopharm to present new first-in-class clinical candidate to tackle Enterobacteriaceae infectionsASM Microbe 2018 : Nosopharm présente son candidat clinique de nouvelle génération contre les infections aux entérobactéries

NOSO-502 is on track to be the first novel antibiotic class for the Enterobacteriaceae infections to be introduced into the clinics for 40 years. First-In-Human (FIH) studies are expected to start in 2020

Lyon, France, June 8, 2018 – Nosopharm, a company dedicated to the research and development of new anti-infective drugs, announces that it has been selected to present its first-in-class clinical candidate, NOSO-502, at today’s New Agents Discovery Summary Session at ASM Microbe 2018 (June 7-11, Atlanta, GA, USA).

NOSO-502 is the first clinical candidate of the novel antibiotic class called Odilhorhabdins (ODLs). It inhibits the bacterial ribosome with a new mechanism of action. NOSO-502 is intended primarily for the treatment of nosocomial infections caused by Enterobacteriaceae, including polymyxin– and carbapenem-resistant Enterobacteriaceae (CRE). No novel class of antibiotics against those pathogens has been introduced into clinics since the 1980s. Enterobacteriaceae are at the top of the WHO’s list of priority pathogens for the development of new antibiotics, classed as critical.

NOSO-502 has proven to be effective in vivo in several Enterobacteriaceae infection models, such as peritonitis/sepsis, urinary tract infection and respiratory tract infection. It has also demonstrated antibacterial activity in vitro against multi-drug resistant clinical isolates (KPC, NDM, and OXA among others). NOSO-502 therefore has significant potential for the treatment of serious nosocomial infections.

“We are honored to have been asked to present the promising results of our pre-clinical studies with our prime candidate, NOSO-502, at ASM Microbe. This selection highlights the fact that we are one of the very few biotech companies developing high potential first-in-class antibiotics and one of the most advanced to enter clinical trials,” said Philippe Villain-Guillot co-founder and chief executive officer of Nosopharm. “There is an urgent need to introduce a new class of antibiotics, especially to address life-threatening CRE infections. We are excited that our novel antimicrobial agent class, ODLs, could bring a much-needed revolution in the field of antimicrobial resistance.”

“The infectious disease community is excited by the discovery and development of new antimicrobial agents to treat drug-resistant infections,” said Prof. Karen Bush, Antimicrobial Agents and Resistance (AAR) track leader of the steering committee of ASM Microbe 2018. “We are especially encouraged by reports of agents from novel classes not represented by our traditional antibiotics.”

Nosopharm expects IND-enabling studies to start in 2019 and to launch first-in-human studies with NOSO-502 in 2020.

Hospital pathogens with multiple antibiotic resistances are responsible for at least 380,000 infections and 25,000 directly related deaths in the European Union every year. The annual treatment and social costs have been estimated at some €1.5 billion ($1.59bn). From a global perspective, antimicrobial resistance could kill up to ten million people every year by 2050, which could cost up to €94 trillion ($100tn).

Nosopharm will present a poster and an oral presentation today:

Oral presentation: 8:45am (EDT) – Session 048 – AAR Late-breakers, ‘NOSO-502, a First-in-Class Antibacterial Compound Active Against Carbapenem-Resistant Enterobacteriaceae’ by Philippe Villain-Guillot CEO at Nosopharm
A411 and Lounge and Learn 1, Building A, Level 4Poster: 11:00am (EDT) – Session 012 – AAR Late-breakers, AAR LB20 ‘NOSO-502, A Novel Antibacterial Compound Active against Carbapenem-resistant-Enterobacteriaceae’ by Maxime Gualtieri CSO at Nosopharm
Exhibit and Poster Hall, Building B, Halls B2-B5
About Nosopharm
Nosopharm is a biotechnology company specialized in the research and development of new antimicrobial molecules. Nosopharm discovered and developed NOSO-502, a first-in-class antibiotic for the treatment of multidrug-resistant hospital-acquired infections. It has developed a unique expertise in the discovery of natural bioactive products stemming from the Xenorhadbus and Photorhabdus microbial genera and in the medicinal chemistry of Odilorhabdins, the new class of antibiotics to which NOSO-502 belongs. Founded in 2009, Nosopharm is based in Lyon, France, and has a staff of eight. To date, the company has raised a total of €4.3M ($5.2M) in private equity and received €3.8M ($4.6M) in grants from Bpifrance, IMI, DGA, Region Languedoc-Roussillon and FEDER.
www.nosopharm.com

NOSO-502 est en bonne voie pour devenir la première nouvelle classe antibiotique introduite en clinique depuis 40 ans. Les essais chez l’homme (FIH) sont prévus pour 2020

Lyon, France, le 8 juin 2018 – Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui avoir été sélectionnée pour présenter son candidat clinique de nouvelle génération, NOSO-502, lors de la session ‘New Agents Discovery Summary Session’ qui se tient aujourd’hui au congrès ASM Microbe 2018 (du 7 au 11 juin, à Atlanta, Etats-Unis).

NOSO-502 est le premier candidat clinique de la nouvelle classe antibiotique des Odilhorhabdines (ODLS). Il inhibe la traduction bactérienne avec un nouveau mécanisme d’action. Sa cible principale est le traitement des infections nosocomiales aux Enterobacteriaceae, y compris les Enterobacteriaceae multi-résistantes au carbapénèmes (CRE) et aux polymyxines. Aucune nouvelle classe active contre ces pathogènes n’a été introduite en clinique depuis les années 80. Les Enterobacteriaceae occupent le haut de la liste de bactéries pathogènes prioritaires de l’OMS pour le développement de nouveaux antibiotiques, avec un niveau de priorité critique.

NOSO-502 a montré son efficacité in vivo dans plusieurs modèles d’infections à Enterobacteriaceae dont la péritonite et la septicémie, les infections urinaires et respiratoires. La molécule a également démontré in vitro une activité antibactérienne contre des isolats cliniques multi-résistants (KPC, NDM et OXA, entre autres). NOSO-502 présente donc un fort potentiel pour le traitement des infections nosocomiales graves.

« Nous sommes très honorés d’avoir été choisis pour présenter les résultats prometteurs des études précliniques de notre principal candidat, NOSO-502, lors de l’ASM Microbe. Cette sélection souligne le fait que nous sommes l’une des rares sociétés de biotechnologies qui développent des antibiotiques de nouvelle génération à fort potentiel. Et nous sommes encore moins nombreux à entrer en essais cliniques », indique Philippe Villain-Guillot, président du directoire de Nosopharm. « Il est urgent de faire entrer en clinique de nouvelles classes antibiotiques, notamment pour traiter les infections aux entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC), qui peuvent être fatales. Nous sommes heureux que notre nouvelle classe d’agents antimicrobiens, les ODLs, ouvrent la porte à une révolution nécessaire dans le domaine de l’antibiorésistance. »

« La découverte et le développement de nouveaux agents antimicrobiens pour lutter contre les infections résistantes aux antibiotiques est une bonne nouvelle pour les spécialistes en infectiologie, » souligne le Professeur Karen Bush, en charge des sujets ‘Agents Antimicrobiens et Résistance’ au sein du comité directeur de l’ASM Microbe 2018. « La présentation de nouvelles classes non représentées au sein des antibiotiques classiques est très encourageante. »

Nosopharm prévoit de lancer les études précliniques réglementaires pour obtenir le statut IND (Investigational New Drug) en 2019 et de démarrer le premier essai de NOSO-502 chez l’homme en 2020.

Chaque année en Europe, les pathogènes hospitaliers multi-résistants aux antibiotiques sont responsables d’au moins 380 000 infections et de 25 000 décès directs. Le traitement annuel et les coûts sociaux sont estimés à 1,5 milliard d’euros. Au niveau mondial, la résistance aux antibiotiques pourrait tuer 10 millions de personnes dans le monde chaque année d’ici à 2050, pour un coût total de 94 trillions d’euros.
Nosopharm présente un poster et donne une présentation orale le 8 juin :

Présentation orale : 8h45 EDT – Session 048 – AAR Late-breakers, ‘NOSO-502, a First-in-Class Antibacterial Compound Active Against Carbapenem-Resistant Enterobacteriaceae’ par Philippe Villain-Guillot président du directoire de Nosopharm – A411 et Lounge and Learn 1, Building A, Level 4

Poster : 11h EDT – Session 012 – AAR Late-breakers, AAR LB20 ‘NOSO-502, A Novel Antibacterial Compound Active against Carbapenem-resistant-Enterobacteriaceae’ par Maxime Gualtieri, directeur scientifique chez Nosopharm – Exhibit et Poster Hall, Building B, Halls B2-B5

A propos de Nosopharm
Nosopharm est une société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles molécules anti-infectieuses. La société a découvert et développé NOSO-502, un antibiotique de nouvelle génération dans le traitement des infections aux pathogènes hospitaliers multi-résistants. Nosopharm a développé une expertise unique dans la découverte de produits naturels bioactifs issus des genres microbiens Xenorhadbus et Photorhabdus, et en chimie médicale des Odilorhabdines, la nouvelle classe d’antibiotiques à laquelle appartient NOSO-502.
Fondée en 2009, Nosopharm est basée à Lyon (France) et s’appuie sur une équipe de huit personnes. A ce jour, la société a levé 4,3 M€ en capital privé et a reçu 3,8 M€ d’aides publiques de Bpifrance, l’IMI, la DGA, la région Languedoc-Roussillon et FEDER.
www.nosopharm.com

ByPar Philippe Villain-Guillot 08/06/2018 Categories: Les catégories: News

 

Contact UsContactez nous
Close

Phone
+33 (0) 411 716 185

Nosopharm Headquarters
Danica B
21 avenue Georges Pompidou
69486 Lyon cedex 03
France


Nosopharm Labs

Espace Innovation 2
110 allée Charles Babbage
Parc Scientifique G. Besse
30000 Nîmes
France

Tél
+33 (0) 411 716 185

Siège social
Danica B
21 avenue Georges Pompidou
69486 Lyon cedex 03
France

Nosopharm Labs

Espace Innovation 2
110 allée Charles Babbage
Parc Scientifique G. Besse
30000 Nîmes
France