Nosopharm appoints Dr Sarah Gould as chief development officerNosopharm recrute le Dr. Sarah Gould au poste de directrice du développement

Dr Gould brings her substantial expertise and network to the anti-infective company at a crucial time, ahead of entering the clinical stage with lead candidate NOSO-502

Lyon, France, November 12, 2018 – Nosopharm, a company dedicated to the research and development of new anti-infective drugs, announces today the appointment of Dr Sarah Gould as chief development officer. In this post, she will oversee the translation of Nosopharm’s R&D programs from the pre-clinical to the clinical development stage.

Dr Sarah Gould brings over 20 years’ experience in non-clinical pharmacology and toxicology. She was previously at Adocia, where she was non-clinical director for pharmacology and toxicology. Prior to this, Dr Gould worked as senior director for non-clinical safety at Sanofi Pasteur and held several positions at AstraZeneca UK. She has a PhD in Biological Sciences from Victoria University of Manchester.

“We are thrilled to welcome Dr Sarah Gould as chief development officer. We have reached a crossroads in the development of NOSO-502. Sarah has the proven track record to make this first-in-class antibiotic progress towards the next step: entry into the first-in-human clinical studies,” said Philippe Villain-Guillot, co-founder and chief executive officer of Nosopharm.

“I’m delighted to have this opportunity. I’ve worked for many years in big pharma, where I gained a lot of experience in drug and vaccine development. To now take that expertise to Nosopharm, an evolving biotech, and to use it to develop a much-needed antibiotic is a pleasure. It will no doubt be a challenge but I hope to continue to learn as biotech companies reshape the pharmaceutical drug development model and learn how to keep the creativity and flexibility that they bring,” said Dr Sarah Gould.

Nosopharm’s lead candidate, NOSO-502, is the first clinical candidate in the novel antibiotic class called Odilhorhabdins (ODLs). It inhibits the bacterial ribosome with a new mechanism of action and is intended for the treatment of nosocomial infections caused by Enterobacteriaceae, including polymyxin– and carbapenem-resistant Enterobacteriaceae(CRE). NOSO-502 has proven to be effective in vivo in several Enterobacteriaceae infection models and demonstrated antibacterial activity in vitro against multi-drug resistant clinical isolates (KPC, NDM, and OXA among others).

Nosopharm expects IND-enabling studies to start in 2019 and to launch first-in-human studies with NOSO-502 in 2020.

About Nosopharm
Nosopharm is a biotechnology company specialized in the research and development of new antimicrobial molecules. Nosopharm discovered and developed NOSO-502, a first-in-class antibiotic for the treatment of multidrug-resistant hospital-acquired infections. It has developed a unique expertise in the discovery of natural bioactive products stemming from the Xenorhadbus and Photorhabdus microbial genera and in the medicinal chemistry of Odilorhabdins, the new class of antibiotics to which NOSO-502 belongs. Founded in 2009, Nosopharm is based in Lyon, France, and has a staff of eight. To date, the company has raised a total of €4.3M ($5.2M) in private equity and received €3.8M ($4.6M) in grants from Bpifrance, IMI, DGA, Region Languedoc-Roussillon and FEDER.
Le Dr Gould va mettre sa grande expérience et son réseau au service de la société spécialisée dans les anti-infectieux, alors qu’elle aborde l’entrée en clinique de son candidat NOSO-502
Lyon, France, le 12 novembre 2018 – Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.

Le Dr. Sarah Gould dispose de plus de deux décennies d’expérience en pharmacologie non-clinique et en toxicologie. Elle travaillait précédemment chez Adocia, où elle occupait le poste de directeur non-clinique pour la pharmacologie et la toxicologie. Avant cela, le Dr. Gould était directeur senior de la sécurité non-clinique chez Sanofi Pasteur et a occupé différents postes chez AstraZeneca au Royaume-Uni. Elle possède un PhD en Biologie de l’Université Victoria de Manchester.

« Nous sommes ravis d’accueillir le Dr. Sarah Gould en tant que directrice du développement. Nous avons atteint un palier dans le développement de NOSO-502. Sarah Gould possède l’expérience requise pour faire avancer notre antibiotique de nouvelle génération jusqu’à l’étape suivante, c’est à dire le premier essai clinique chez l’homme », souligne Philippe Villain-Guillot, président du directoire de Nosopharm.

« Je suis enchantée de cette opportunité. Cela fait de nombreuses années que je travaille dans l’industrie pharmaceutique et j’ai pu accumuler beaucoup d’expérience en matière de développement de médicaments et de vaccins. C’est un réel plaisir d’apporter cette expertise chez Nosopharm, une société en pleine évolution, et de l’utiliser pour développer un antibiotique très attendu. Cela sera sans doute un vrai challenge, mais je suis impatiente d’acquérir de nouvelles connaissances alors que les entreprises de biotechnologies transforment la façon dont nous développons les médicaments, tout en m’appuyant sur la créativité et la flexibilité qu’elles offrent, » ajoute le Dr. Sarah Gould.

NOSO-502 est le premier candidat clinique de la nouvelle classe antibiotique des Odilhorhabdines (ODLS). Il inhibe la traduction bactérienne avec un nouveau mécanisme d’action. Sa cible principale est le traitement des infections nosocomiales aux Enterobacteriaceae, y compris les Enterobacteriaceae multi-résistantes au carbapénèmes (CRE) et aux polymyxines. NOSO-502 a montré son efficacité in vivo dans plusieurs modèles d’infections à Enterobacteriaceae. La molécule a également démontré in vitro une activité antibactérienne contre des isolats cliniques multi-résistants (KPC, NDM et OXA, entre autres).

Nosopharm prévoit de lancer les études précliniques réglementaires pour obtenir le statut IND (Investigational New Drug) en 2019 et de démarrer le premier essai de NOSO-502 chez l’homme en 2020.

A propos de Nosopharm
Nosopharm est une société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles molécules anti-infectieuses. La société a découvert et développé NOSO-502, un antibiotique de nouvelle génération dans le traitement des infections aux pathogènes hospitaliers multi-résistants. Nosopharm a développé une expertise unique dans la découverte de produits naturels bioactifs issus des genres microbiens Xenorhadbus et Photorhabdus, et en chimie médicale des Odilorhabdines, la nouvelle classe d’antibiotiques à laquelle appartient NOSO-502.
Fondée en 2009, Nosopharm est basée à Lyon (France) et s’appuie sur une équipe de huit personnes. A ce jour, la société a levé 4,3 M€ en capital privé et a reçu 3,8 M€ d’aides publiques de Bpifrance, l’IMI, la DGA, la région Languedoc-Roussillon et FEDER.
ByPar Agnes Stephens 12/11/2018 Categories: Les catégories: News

 

Contact UsContactez nous
Close

Phone
+33 (0) 411 716 185

Nosopharm Headquarters
Danica B
21 avenue Georges Pompidou
69486 Lyon cedex 03
France


Nosopharm Labs

Espace Innovation 2
110 allée Charles Babbage
Parc Scientifique G. Besse
30000 Nîmes
France

Tél
+33 (0) 411 716 185

Siège social
Danica B
21 avenue Georges Pompidou
69486 Lyon cedex 03
France

Nosopharm Labs

Espace Innovation 2
110 allée Charles Babbage
Parc Scientifique G. Besse
30000 Nîmes
France